J'aime bien le concept des MOOCs (Massive Open Online Classes) :

- un sujet exploré à fond,

- des cours vidéo,

- parfois des lectures conseillées pour approfondir ou élargir l'application d'un concept,

- des questionnaires de compréhension,

- un forum permettant de discuter avec d'autres apprenants ou avec l'équipe du MOOC

- une validation du suivi

- (et de plus en plus) deux parcours proposés : un simple (vidéos + réponses aux questions) et un approfondissement (avec projet individuel ou collaboratif)

 

J'ai longtemps cru que les MOOCs étaient réservés à un public lycéen au plus jeune... jusqu'à ce que je découvre des MOOCs s'adressant directement aux collégiens, et plus encore, jusqu'à ce que je lise qu'une demoiselle en unschooling avait suivi un MOOC sur les animaux (du moins je crois que c'était le thème). Depuis, je ne les regarde plus en me disant "ah... quand j'aurai du temps..." ; je cherche plutôt les sujets sympa.

 

Il existe de nombreuses plateformes, surtout en anglais, et toutes proposent une inscription gratuite pour suivre les cours.

Nota concernant la gratuité :

- la plupart des MOOCs propose une certification officielle payante (ce qui ne correspond pas à un diplôme d'Etat ou à une équivalence de diplôme)

- il existe des MOOC payants... mais si les plateformes de MOOCs les référencent, ce type de format porte un autre nom.

 

Bref, tout ça pour dire que j'ai jeté un oeil ce matin sur la plateforme de MOOCs FUN et que j'y ai trouvé deux MOOCs intéressants pour la rentrée... alors je partage...

 

 

 

*******

 

MOOC1

 

1 - MOOC Education par la recherche : astrophysique à l'école

 

(cliquez sur le titre pour accéder au descriptif de la formation)

 

Il est porté par l'université Sorbonne Paris Cité et les Savanturiers  et débute le 28 septembre.

Au départ, j'ai pensé espéré que les enfants pourraient en profiter directement. Après avoir lu et poursuivi les liens dans tous les sens, j'en ai conclu que le public... c'est moi, et vous, aussi.

 

Le concept : amener l'enfant à entreprendre une démarche scientifique comme un chercheur, et non comme un récepteur. Le but est de l'amener à tâtonner pour acquérir des connaissances qui, parce qu'elles auront été le fruit d'une démarche et d'une réflexion, seront acquises. 

Le concept m'avait convaincu avant de découvrir le MOOC. Ce qui m'intéresse, c'est de voir comment rebondir sur les découvertes de mes bambins : les accompagner, ne pas mettre la charrue avant les boeufs, etc.

 

Le thème : l'astrophysique. Ça ressemble à un gros mot, mais en fait c'est au programme : les planètes, l'Univers, tout ça. Et ça passionne mes enfants. C'est tout bon.

 

 

*******

 

MOOC2

 

 

2 - La classe inversée à l'heure du numérique

(cliquez sur le titre pour accéder au descriptif de la formation)

 

J'entends les "pff pff, la "classe " quand on fait l'école à la maison, hihi !". OK, je vous suis. Mais avec cinq niveaux à la rentrée, il me semble que nous sommes pour le moins une petite école de campagne. Et puis, faire de l'instruction en famille pour reproduire l'école, c'est quand même dommage. Donc, je cherche, je lis, je googlise pour que notre quotidien soit riche,  ouvert, amusant. Vous faites comme moi, non ?

 

Le MOOC est porté par le réseau Canopé et débute le 19 octobre.

 

Le réseau Canopé produit notamment des films animés sur les notions de base de primaire, sous le nom des Fondamentaux.

 

Concept : Comment mettre en place une classe inversée.

Une classe inversée, c'est laisser l'élève découvrir la notion avant le cours (par vidéos, etc.)  et profiter du cours pour appliquer la notion, voir les difficultés, élargir le thème, etc.

A la clé, plus de temps avec le professeur pour s'entraîner sur la notion, pas de blocage seul devant son exercice le soir, pas de course contre la montre du professeur qui doit faire son cours + un exercice avant de balancer les devoirs pour le lendemain, des élèves plus actifs, qui interviennent plus souvent en classe (puisque le prof en a moins à dire...), etc.

Une super méthode, n'est-ce pas, que j'applique plus ou moins déjà, puisqu'un cours magistral par matière, par niveau, c'est impensable. Ce MOOC est donc l'occasion, peut-être, de glaner quelques idées à mettre en place chez nous.

 

 

*******

 

N'hésitez pas à partager vos liens concernant des MOOCs pour les adultes et surtout pour les enfants (je n'en trouve pas !)